GAYE Amadou

1 œuvre de l'artiste GAYE Amadou

Né dans les années 45 à St Louis du Sénégal, vit et travaille en région parisienne.

Amadou Gaye a grandi à Dakar. A treize ans, il rêve déjà d'être réalisateur et comédien.  Il arrive à Paris en 1976 et suit des cours de photographie de mode et de publicité dans une école professionnelle. Apres avoir travaillé dans les studios de photos de mode il s’est éloigné de ce mileu.

AG : "J'ai cherché à retrouver mon identité dans la photographie, c'est alors que je me suis rappelé les griots de mon enfance. Depuis, je chante la beauté des petites gens, des anonymes."

 

Poète de l'argentique, qui capte merveilleusement la lumière sur les visages de parisiennes et de parisiens se révèle dans "Paris la douce", ce livre d'images qui nous parle de nos vies à tous, qui nous parle d’un Paris que le monde aime toujours.

Parallèlement à son travail de photographe, Amadou Gaye se balade en «Négritudes »

 Comédien, il joue il incarne les textes, des poèmes  Aimé Césaire, bien sur, dont il n’a pas attendu la mort pour se le « mettre en bouche », mais aussi son compatriote Léopold Sédar Senghor et Bernard Dadié, Roussan Camille, Birago Diop, David Diop, Gilbert Gratiant, Nicolas Guillen, Jean Metellus, Guy Tirolien, Langson Hugues, tous auteurs emblématiques de la littérature afro-antillaise.

Le spectacle, car encore une fois il s’agit d’une mise en scène, pas d’un simple récital poétique, dégage une force rare. C’est celle d’un homme qui toute sa vie tente à travers la poésie, mais aussi la photographie de jouer à chaque instant sa vérité.

AG : "Au Sénégal, les griots chantaient les petites gens dans des contes oraux. A travers mes photos et mes interprétations, je reviens à mes propres racines".

A l’occasion de cette exposition à la Maison des arts de Bagneux ,  Amadou Gaye  a réalisé cette série « tendres regards sur Bagneux ». Elle raconte  la convivialité de notre ville sur le marché, l’été à Copacca’ Bagneux ou encore lors de la Fête des Vendanges. »

© Nathalie Pradel , texte et propos recueilli  dans le cadre de « Regards sensibles sur la ville » exposition  « Vivre à Bagneux» à la  Maison des Arts de Bagneux  19 mars- 10 mai 2013

MODE D'EMPLOI

COMMENT EMPRUNTER ?

ENTREPRISES

OFFRE AUX PROFESSIONNELS

PARTICULIERS

INSCRIPTION PARTICULIERS

MON COMPTE

ACCÉDER À MON ESPACE